Contenu

Aubervilliers mobilisée contre le cancer du sein

La Ville d’Aubervilliers participe à la campagne d’information Octobre Rose sur le dépistage précoce et la lutte contre le cancer du sein, en organisant samedi 9 octobre une journée de sensibilisation.


L’Hôtel de Ville sera illuminé en rose tout le mois d’octobre pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein et soutenir les femmes concernées.

Cette année, la Ville propose plusieurs événements dans le cadre d’Octobre Rose, la campagne d’information et de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.
Au programme, un village rose composé de stands d’informations et de prévention ainsi qu’une marche à travers la ville.

Journée Octobre Rose le samedi 9 octobre

Village rose, place de l’Hôtel de Ville, de 10 h à 13 h 30
Stand d’informations, de prévention et d’exposition
Avec la participation du Centre régional de coordination des dépistages des cancers Ile-de-France, site 93 (CRCDC), du collectif dépistage des cancers d’Aubervilliers et de l’association Epicéas.

Marche rose pour la mobilisation contre le cancer du sein, départ de la marche à 14 h de la place de l’Hôtel de Ville
Le parcours de la marche a été conçu par l’association Rand’Auber.
Avec 3 arrêts festifs pour mobiliser les habitants des quartiers :

  • 14 h 15 : 1er arrêt au square Stalingrad avec démonstration/initiation au tai-chi (association Pierre Ducerf)
  • 14 h 45 : 2e arrêt sur la dalle de la cité Lénine-République avec démonstration/initiation de danses (association Indans’Cité)
  • 15 h 15 : 3e arrêt et fin de la marche sur la dalle Félix Faure avec une animation Zumba (centre social Berty Albrecht).

« Le dépistage du cancer du sein : à quoi ça sert ? »

Près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans. Le dépistage du cancer du sein est recommandé tous les deux ans à partir de 50 ans, c’est pouvoir agir.

« La mammographie : mal ou pas mal ? »

La mammographie peut être désagréable, voire douloureuse, mais c’est très bref. Savoir que le dépistage du cancer du sein est recommandé tous les deux ans à partir de 50 ans, c’est pouvoir agir.

« Le résultat du dépistage du cancer du sein : tout de suite ou plus tard ? »

Tout de suite, un premier résultat, et, par sécurité, dans les deux semaines, un second radiologue vérifie. Dans 9 cas sur 10, on est rassurée.

« Le dépistage du cancer du sein : Risque zéro ou pas ? »

Le diagnostic d’un cancer du sein à un stade précoce, avant tout symptôme, permet d’être vivante 5 ans après, pour 99 femmes sur 100.

« Le dépistage du cancer du sein : j’y vais ou j’y vais pas »

Le diagnostic d’un cancer du sein à un stade précoce, avant tout symptôme, permet d’être vivante 5 ans après, pour 99 femmes sur 100.