Contenu

Participez au grand sondage "C’est comment de vivre à Aubervilliers ?"

publié le 1er avril 2017
C’est comment de vivre à Aubervilliers ?
Quelle est votre nationalité ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
:
Êtes-vous en couple avec quelqu’un-e de votre nationalité ? :
  •  
  •  
  •  
À quel moment de votre vie avez-vous découvert votre "albertivillarisme" ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Selon vous, quelle serait la meilleure méthode pour que vous soyez traité à égalité avec d’autres Français-es ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Selon vous, quel serait notre meilleur programme de « dévictimisation » ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
Avez-vous, lors des six derniers mois, vécu à Aubervilliers l’une de ces situations désagréables ? :
  •  
  •  
  •  
Êtes-vous plutôt d’accord ou plutôt pas d’accord avec les affirmations suivantes ?
« Rien de tel qu’une femme pour faire le ménage » Valérie Pecresse, mai 2015 :
  •  
  •  
  •  
  •  
« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord » Emmanuel Macron, janvier 2015 :
  •  
  •  
  •  
  •  
« Il est plus facile aujourd’hui d’enlever une voiture à Paris qu’un mendiant Rom » Pierre Lellouche, décembre 2013 :
  •  
  •  
  •  
  •  
« Un pain au chocolat coûte 10 ou 15 centimes d’euros » Jean-François Copé, octobre 2016 :
  •  
  •  
  •  
  •  
« Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu’elles sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes » Janusz Korwin-Mikke (député européen), mars 2017 :
  •  
  •  
  •  
  •  
Si vous êtes victime de discrimination du fait de votre sexe, de votre handicap ou de vos origines (géographiques ou culturelles) que faites-vous ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Êtes-vous ? :
  •  
  •  
  •  
  •  
Laissez-nous vos coordonnées (adresse mail tout particulièrement) pour recevoir dès maintenant les résultats du sondage
:
:
: