Contenu

Banlieues bleues le 31 mars à l’Embarcadère

publié le 20 février 2017 (modifié le 27 mars 2017)

Pour cette année ce sont 42 groupes dont 7 inédits en France, qui se produiront à partir du 3 mars à travers toute l’Ile-de-France.
http://www.banlieuesbleues.org/accueil.php

La scène de l’Embarcadère accueillera une programmation éclectique.

Noura Mint Seymali Arbina
Nouvelle icône de la musique mauritanienne qui apporte l’art des griots sahariens en un psyché-blues rock contemporain.
La chanteuse qui a beaucoup appris auprès de sa belle-mère, Dimi Mint Abba, produit une fusion musicale entre la culture sahélienne et la sono mondiale,

Speed Caravan
Suite à l’annulation surprise, en dernière minute, des Tunisiens Bargou 08 pour toutes leurs prochaines dates, l’affiche du grand finale de la 34e édition de Banlieues Bleues est modifiée. C’est donc le Jimi Hendrix du oud électrique, le franco-algérien Mehdi Haddab, accompagné de son groovy power-group Speed Caravan, qui prendra sa place dans le concert de clôture du festival.

Islam Chipsy & Eek
Venu des banlieues du Caire, ce groupe-phénomène déploie deux batteries survoltées et un clavier débridé.
Pionnier du mouvement électro-chaâbi, Islam Chipsy & Eek en est devenu une figure centrale envoutant les rues et les clubs underground des faubourgs du Caire, avant de se diffuser dans le monde. Leur transe expérimentale, hypnotique repousse les frontières de la musique et de la danse !

Vendredi 31 mars, 20 h 30
L’Embarcadère



Banlieues bleues le 31 mars à l’Embarcadère