Contenu

Accoucher à Aubervilliers

publié le 2 février 2017

Un bébé albertivillarien sur presque quatre y est né l’année dernière... La maternité de l’Hôpital européen La Roseraie, seul lieu de naissance sur la commune, a terminé ses travaux de rafraîchissement.
« Depuis un an, sans coupure de service, nous avons refait les sols, les peintures des murs, changé le mobilier. Le cadre était vétuste et nous devions y remédier. Même les téléviseurs dans les chambres sont neufs », précise Christophe Gauthier, le directeur.
« C’est une bonne chose. Cette maternité de proximité est essentielle, surtout pour les habitants non véhiculés. De plus, elle accueille beaucoup de personnes à petits revenus », estime Maria Mercader, maire adjointe à la Santé.
Plus de 45 % des patientes seraient ainsi bénéficiaires de la CMU (Couverture médicale universelle) ou de l’AME (Aide médicale de l’Etat).
« La maternité pratique les tarifs conventionnés et il n’y a pas de dépassement », affirme Christophe Gauthier.
Sur deux étages, les locaux refaits comprennent les salles d’accouchement et de césarienne, les chambres et leurs 24 lits, ainsi que le service de néonatalogie équipé de couveuses. Ici, la maternité de niveau 2 prend soin des bébés nés dès la 33e semaine de grossesse (fin du 8emois).
En cas de grossesse pathologique ou de complications, les patientes sont orientées vers des établissements de niveau 3, comme l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis. « Une complémentarité indispensable », souligne Colette Boeuf, à l’Agence régionale de santé (ARS), qui coordonne l’offre de soins sur le territoire.

« Ici, on peut aussi se faire accoucher par son gynéco »

Dans ce maillage, La Roseraie fait figure de petite maternité avec ses 900 naissances
par an. « Notre plus, c’est une équipe à taille humaine, estime Dominique Sagorin,
sage-femme référente du service. Ici, on peut se faire accoucher par son gynéco ».
Quatre gynécologues assurent les consultations prénatales, à partir du 6e mois de
grossesse, et les gardes pour les accouchements.
La maternité pourrait être renforcée par un gros chantier annoncé comme imminent par le propriétaire de l’hôpital, le groupe italien Villamaria. Les bâtiments actuels seraient détruits et un immeuble neuf, unique, rassemblerait l’ensemble des services.

Naï Asmar

Maternité de La Roseraie
120 avenue de la République
Tél. : 01.48.39.45.00