Contenu

Quelle « vision partagée » ?

publié le 1er février 2017 (modifié le 21 avril 2017)

Des bâtiments vieillissants, des espaces publics peu qualitatifs, pas assez de commerces… mais aussi des atouts, avec une bonne desserte en transports et, à venir, la station de métro du Grand Paris.
Face à cette présentation du quartier Maladrerie-Emile Dubois, lors de la réunion publique de lancement de la concertation pour rénover le quartier, dans le cadre du Nouveau plan national de renouvellement urbain (NPNRU), des habitants réagissent. C’est que des idées, il y en a eu, depuis les discussions pour un premier programme de rénovation, abandonné, ou pour la ZAC voisine du Fort d’Aubervilliers…
« On ne part pas d’une page vierge ! Toutes les propositions seront intégrées pour aboutir à une vision partagée  », explique Mériem Derkaoui, la maire.

« Cette enveloppe de l’Etat de 100 millionsd’euros pour monter des projets, c’est
une chance pour le quartier, il faut s’en saisir et avancer
 », a pointé Boualem Benkhelouf, élu à la Démocratie locale.
Un groupe de travail a été constitué. Déjà une vingtaine d’habitants inscrits, qui bénéficieront d’une formation. « Les habitants d’Emile Dubois sont pour l’instant moins représentés, rejoignez-nous ! », a invité l’agence Ville Ouverte qui coordonne la concertation.
« Equipé d’un triporteur bien visible, nous irons à la rencontre des habitants dans l’espace public », a également précisé l’agence. Le processus, de long terme, verra des restitutions publiques à l’automne prochain pour un premier démarrage de travaux, « au plus tôt », en 2019.

Naï Asmar

Contact : 06.23.12.93.50 (SMS)
boutiquemaladubois@mairie-aubervilliers.fr