Contenu

La Maire Mériem Derkaoui prend un arrêté visant à interdire l’abattage des arbres des espaces verts du quartier de la Maladrerie à Aubervilliers

publié le 11 juillet 2019

Ce projet brutal a soulevé une indignation et contestation légitimes des habitantes et habitants du quartier, des associations et de la Municipalité.

Au-delà de l’indispensable préservation des arbres, devenue une urgence environnementale, le caractère arboré du square de la Maladrerie en fait un patrimoine architectural classé qu’il convient de protéger.

Pour ces raisons, j’ai décidé de prendre un arrêté qui vise à interdire l’abattage des arbres des espaces verts du quartier de la Maladrerie.

Les grands projets d’aménagement et de transport qui feront d’Aubervilliers une ville importante de la métropole parisienne ne peuvent se réaliser au détriment des procédures de protections environnementales régies par la Charte de l’environnement.

Ils doivent également tenir compte désormais des nouvelles orientations de la municipalité qui a fait le choix d’inscrire dans le nouveau PLU intercommunal adopté en 2019, le renforcement de la végétalisation et le développement de nouveaux espaces verts.

Ce projet de territoire, destiné à s’adapter aux nouveaux défis écologiques, est au cœur de notre action municipale.
Il est indispensable pour bien vivre à Aubervilliers.

Mériem Derkaoui
Maire d’Aubervilliers
Vice-présidente du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis