Contenu

Les premiers travaux de la ligne 15 Est

publié le 20 février 2019

Ce n’est pas une nouveauté : la majorité des lignes de métro du Grand Paris Express (GPE) seront réalisées d’ici 2030.
C’est la nouvelle date butoir qui avait été fixée, le 22 février 2018, par le Premier ministre Édouard Philippe.
Certaines seront cependant garanties pour 2024, comme prévu initialement ; c’est
le cas de la ligne 16, liée aux infrastructures des Jeux olympiques… D’autres sont largement retardées.
C’est le cas de la ligne 15 Est, qui doit relier Saint-Denis Pleyel à Champigny centre, en desservant au passage Aubervilliers.
La station Mairie d’Aubervilliers est l’une des 12 gares de cette ligne « qui a vocation à améliorer, pour 675 000 habitant·e·s, l’accessibilité aux emplois, aux universités et aux grands équipements régionaux de l’est francilien », explique la Société du Grand Paris (SGP), en charge de la conception et de la réalisation de ce nouveau métro automatique, très majoritairement souterrain.
Du côté de la Municipalité, on regrette que ces travaux interviennent alors même que le chantier du métro ligne 12, à quelques encablures, ne soit pas encore achevé ;
une raison qui pousse la Maire Mériem Derkaoui à continuer d’exiger des compensations pour améliorer le quotidien des riverain·e·s du centre-ville.
Étape nécessaire avant la construction de la station, les premiers travaux réparatoires
ont démarré fin janvier pour une durée de trois mois.
Dans un premier temps, des interventions préalables au diagnostic archéologique
vont se succéder sur la partie de la place de la Mairie d’Aubervilliers, située entre
l’avenue de la République et la fontaine.

LE DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE

Ensuite, le diagnostic archéologique sera mené sur ce même périmètre. Il vise
à détecter d’éventuels vestiges présents dans le sous-sol. Il intervient avant les
travaux de construction de la station pour éviter leur interruption en cas de découverte fortuite. Concrètement, un périmètre a été délimité et les dalles de la place ont commencé à être enlevées, afin que l’intervention des archéologues se déroule dans de bonnes conditions.
« Ces dalles seront remises en l’état après ce diagnostic », tient à préciser Rafael
Concas, chargé de mission auprès de la Direction générale adjointe Développement
de la Ville.
Ensuite, à l’aide d’une pelle mécanique, des tranchées régulières seront réalisées. Au fur et à mesure du creusement, les archéologues pourront repérer d’éventuels objets ou fondations d’anciennes constructions.
Si des vestiges sont découverts, ils seront recueillis afin de déterminer leur nature et de les dater.
À l’issue de cette intervention, un rapport de diagnostic est remis aux services de
l’État qui, au regard des résultats, décideront de déclencher ou non une recherche
plus approfondie sur le terrain : la fouille.

CÉLINE RAUX-SAMAAN

Gigantesque

Le Grand Paris Express est le plus grand projet de transport entrepris en France depuis la création du RER dans les années 1960.
En reliant les territoires des 4 nouvelles lignes de métro automatique, il facilitera la vie quotidienne de près de 2 millions de voyageurs. La ligne 15 Est, qui reliera Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre sur 23 km en souterrain, desservira 13 communes dans 2 départements.