Contenu

Une année 2019 riche en projets

publié le 28 janvier 2019 (modifié le 30 août 2019)

Habitat

Instauration du « permis de louer » contre l’habitat indigne et encadrement des loyers dans le parc privé

  • À compter de 2019, tout bailleur ou propriétaire dont le logement est situé dans la zone du centre-ville faisant partie du Programme national de requalification des quartiers anciens délabrés (PNRQAD) devra obligatoirement demander un « permis de louer » avant de mettre son logement en location, afin de s’assurer qu’il n’y a pas d’atteinte à la santé et la sécurité de ses futurs locataires. Tout contrevenant s’exposera à une amende de 5000 à 15000 euros.
  • La Municipalité souhaite également mettre en place l’encadrement des loyers dans le parc privé, prévu par la loi Alur (Accès au logement et à un urbanisme rénové) de 2014. Cette mesure impose que les loyers demandés dans une ville ne soient ni supérieurs ni inférieurs à une fourchette de prix. Cette « fourchette » sera établie par arrêté préfectoral à partir d’un loyer médian de référence calculé selon l’emplacement du bien, son ancienneté et sa typologie.

Education

Livraison de 4 classes supplémentaires au groupe macé-condorcet ; livraison du 6e collège de la ville et construction d’un 7e collège ; réforme du quotient familial et baisse des tarifs de la cantine et des centres de loisirs

  • À la rentrée scolaire 2018, 9 300 élèves étaient attendus dans les écoles d’Aubervilliers. Depuis quelques années, leur nombre est en constante augmentation et fait de la commune une ville jeune et dynamique. On y compte 37 écoles maternelles et élémentaires pour près de 90 000 habitants. Le secteur la Villette comprend 2 écoles élémentaires et 2 écoles maternelles, alors que 555 livraisons de logements sont prévues en 2019, c’est pourquoi 4 classes supplémentaires seront ouvertes en 2019 à Macé-Condorcet.
  • Les nouveaux locaux du collège Gisèle-Halimi – le 6e collège de la ville – ouvriront leurs portes au printemps 2019, au cœur du quartier des Quatre-Chemins. Le bâtiment, tout en transparence et à la volumétrie dégressive, prend en compte l’histoire de la ville, notamment son passé industriel, grâce à la richesse des matériaux utilisés (terre cuite, métal, verre, brique et bois). Ce collège coopératif et polytechnique offrira une pédagogie innovante en alternant des cours traditionnels et des ateliers pluridisciplinaires aux 700 élèves. Un 7e collège, construit en intercommunalité par le Conseil départemental avec Saint-Denis, verra également le jour à la rentrée scolaire 2019-2020 dans le quartier en pleine mutation du Campus Condorcet. Il accueillera 700 élèves, et sa particularité sera surtout liée au programme du pôle sportif comprenant une salle d’armes (10 pistes), une salle EPS (éducation physique et sportive) et un plateau sportif extérieur.
  • La Municipalité va proposer une nouvelle tarification pour la restauration scolaire et la participation aux centres de loisirs, plus adaptée aux réalités financières des familles. La question de la tarification des activités a été au cœur des échanges entre les élu-e-s, les services municipaux et les parents d’élèves. Parmi les principaux points relevés, celui du système complexe du calcul des tarifs ne prenait pas suffisamment en compte les ressources réelles des ménages. C’est la raison pour laquelle la Municipalité a mis en place une réforme du calcul du quotient familial concernant la tarification de la restauration scolaire et des centres de loisirs. Un nouveau mode de calcul, basé sur les revenus fiscaux, sera instauré à partir de la rentrée 2019. Ainsi, ce sont près de 90 % des familles aux revenus moyens et modestes qui verront leurs tarifs diminuer.

Culture

Réouverture du café culturel en centre-ville

  • Parce que l’existence d’un café culturel en centre-ville participe à la dynamique de la ville, à travers notamment l’organisation d’événements et d’initiatives, le Café culturel d’Aubervilliers, situé au 2 ter, rue du Moutiers, a vocation à être un espace de sociabilité pour les habitant.e.s. Envisagé comme une plateforme de rencontres et d’échanges, le projet de la Municipalité est que ce lieu soit à la jonction de deux secteurs d’activité, celui des lieux culturels de proximité, structures d’intérêt général à finalité non lucrative, et celui des débits de boissons et établissements de restauration. Sa réouverture est prévue au printemps 2019.

Entreprise

Implantation de la manufacture Chanel

  • La maison de luxe renforce son engagement envers ses métiers d’art avec l’implantation d’un site qui leur sera dédié porte d’Aubervilliers. En 2020, la future manufacture de 25500 m2 de la maison Chanel, conçue par l’architecte Rudy Ricciotti, accueillera sur cinq niveaux et deux sous-sols environ 600 artisans (brodeurs, gantiers, orfèvres, bottiers, plumassiers…) et une quinzaine d’ateliers. Un projet d’envergure accueilli « avec plaisir » par la Municipalité et « où des centaines de salariés travailleront au service d’un fleuron de l’excellence industrielle française ».

Environnement

Livraison du parc sur les berges du canal Saint-Denis

  • En 2019, la rive gauche du canal Saint-Denis, près du centre commercial Le Millénaire, accueillera des jardins partagés et des aires de jeux. Sur ces 800 mètres de berges jusqu’alors en friche, pas moins de 110 nouveaux arbres et arbustes, s’additionnant aux 480 spécimens déjà plantés sur le périmètre de la ZAC Canal-Porte d’Aubervilliers, sont prévus. Un aménagement qui offrira un cadre de vie agréable aux habitant.e.s tout en facilitant le passage d’une ville à l’autre, au fil de l’eau.

Sport en ville

Livraison du city stade ZAC des Impasses

  • Aubervilliers possède de nombreux équipements sportifs avec trois stades, six gymnases, ainsi que des salles spécialisées et des terrains de proximité. Ces derniers sont souvent issus d’une demande forte et récurrente des jeunes d’un quartier. Ce sont des City Stades, qui peuvent, en fonction de leur superficie, accueillir des terrains de football, basket, handball et parfois un court de tennis. Cela donne une autre respiration au quartier et constitue un vrai lieu en plein air pour organiser des activités de proximité, avec les habitant.e.s et leurs enfants. En 2019, dans le quartier Villette-Quatre Chemins, un City Stade émergera au sein de la ZAC (zone d’aménagement concerté) des Impasses, dans le cadre du projet de renouvellement urbain (PRU). On y trouvera un terrain multisports (28 m sur 15 m) en sol souple et pouvant accueillir des jeux de basket-ball, handball, football… ; un terrain de football (30 m sur 16 m) en gazon synthétique ; deux terrains (chacun de 12 m sur 4 m) de pétanque ; et un espace Street Workout.

Recherche

Livraison du Campus Condorcet

  • Ce sera le plus grand campus européen dans le domaine des recherches en sciences humaines et sociales. La livraison de la majeure partie des bâtiments est prévue à l’été 2019. Le site d’Aubervilliers de 6,5 hectares, qui comptera 11 bâtiments structurés autour d’une grande bibliothèque et traversés par une longue allée, accueillera 12000 personnes (chercheurs, étudiants, enseignants, administratifs). Quarante pour cent des espaces seront non bâtis afin d’offrir une grande étendue verte inscrite dans les rues limitrophes et accessibles aux habitant.e.s, tout comme les rez-de-chaussée des bâtiments qui seront en libre accès. Deux résidences étudiantes (450 logements) verront également le jour.

Rénovation urbaine

Signature des conventions partenariales Villette-Quatre Chemins et Emile Dubois-La Maladrerie ; mise en œuvre des deux projets

  • En 2019, Aubervilliers actera le nouveau projet de renouvellement urbain (NPRU) des quartiers Villette-Quatre Chemins et Émile DuboisLa Maladrerie. L’an dernier, des rencontres publiques et des ateliers de concertation avaient été organisés par la Municipalité. Habitants et usagers, acteurs culturels et associatifs, communauté éducative, en lien avec les services de la Ville, avaient mis en avant leur volonté, au-delà de la question du logement, de développer de nouveaux équipements, de nouvelles mobilités, sans oublier la place accordée aux espaces verts. Ces propositions seront présentées et défendues par la Municipalité devant l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine), afin d’obtenir les financements nécessaires à leur mise en œuvre. La mobilisation de chaque Albertivillarien.ne n’en reste pas moins d’actualité.

Jeunes

Ouverture de la maison des jeunes au Landy

  • Dans le quartier du Landy, le nouveau local de la Maison de la jeunesse Serge-Christoux ouvrira ses portes en 2019, à l’angle des rues Césaria-Evora et Gaétan-Lamy. Elle s’inscrit dans une volonté de décloisonnement du quartier et répond au 11e engagement de la Municipalité dans sa démarche Vivre Aubervilliers : « Créer un espace spécifique pour les jeunes dans le quartier du Landy ». Située au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation, cette Maison des jeunes sera composée de deux espaces principaux pouvant accueillir 129 personnes – jeunes (13-25 ans) et intervenants –, d’une salle d’accueil pourvue d’un bureau et d’un coin cafétéria, et d’une salle polyvalente. De grandes baies vitrées donneront sur la rue Gaëtan-Lamy et l’entrée se fera par la rue Césaria-Evora. Le lieu sera accessible aux handicapés. Pour la petite histoire, la Maison des jeunes du Landy Serge-Christoux doit son nom à l’un des plus anciens animateurs d’Aubervilliers.