Contenu

Blocage des lycées : en finir avec les inégalités !

publié le 3 décembre 2018 (modifié le 12 décembre 2018)

Si ces derniers ont des préoccupations similaires concernant leur niveau de vie et leur pouvoir d’achat, ils protestent également contre la réforme du lycée qui prévoit de nouvelles filières d’enseignement et contre Parcoursup, un dispositif discriminatoire qui limite considérablement l’accès aux universités.

Vendredi 30 novembre et lundi 3 décembre au matin, des blocages ont été organisés en France et devant certains lycées d’Aubervilliers, dont Jean-Pierre Timbaud, situé dans le quartier des Quatre-Chemins.

Dans le contexte actuel où la Seine-Saint-Denis est stigmatisée et discriminée, comme l’affirme le rapport parlementaire Cornut-Gentille et Kokouendo, les lycéennes et lycéens qui scandaient « Macron démission » ont voulu exprimé leur inquiétude quant à leur avenir et leur exaspération, et ce, au même titre que les gilets jaunes.

Pour autant, les actes de dégradation, qui mettent la sécurité des personnes en danger, sont à déplorer et doivent cesser.

Des annonces concrètes et justes sont attendues de la part du gouvernement pour répondre à la colère légitime des jeunes de la Seine-Saint-Denis trop longtemps oubliés de la République.

Pour y parvenir, j’encourage chacune et chacun, les collectifs d’habitantes et habitants, les organisations syndicales, les organisations politiques et les associations à se rassembler pour en finir avec les inégalités.

Mériem Derkaoui
Maire d’Aubervilliers
Vice-Présidente du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis