Contenu

Incendie à Aubervilliers : la Municipalite appelle à un investissement véritable de l’Etat !

publié le 20 août 2018

L’intervention rapide de la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris et de la police nationale a permis de maitriser l’incendie, sécuriser les personnes et les lieux.

Dans ces situations, je sais aussi pouvoir compter sur la mobilisation des élu-e-s notamment mon adjointe Sophie Vally, de la police municipale, des services municipaux et sur la solidarité des habitantes et habitants.

Je leur adresse, à toutes et tous, mes plus sincères remerciements.

23 personnes ont été blessées dont 10 policiers. Sept personnes sont dans un état inquiétant. Je leur exprime, au nom de la Municipalité, toute ma solidarité.

Ce drame survenu dans un type d’habitation précaire qui ne faisait l’objet que d’un bail commercial rappelle l’urgence de faire de la question du logement une priorité nationale.

Partout en France, la crise du logement frappe en premier lieu les populations les plus vulnérables et participe à la prospérité de l’habitat indigne.

Si à Aubervilliers, la Municipalité mène une véritable politique de lutte contre l’habitat indigne afin de permettre la réhabilitation des immeubles anciens dégradés, d’organiser un plan d’action contre les marchands de sommeil, son action est aujourd’hui freinée par les décisions gouvernementales.

Parmi elles, celle de réduire les financements alloués à la rénovation urbaine destinée pourtant à améliorer l’habitat et le cadre de vie.

Dans une ville comme la nôtre qui compte dans le seul quartier du centre-ville, 75% de logement privé dont 42% potentiellement indigne, il est également urgent d’allouer les crédits nécessaires et de nous accompagner dans la mise en place d’actions concrètes à l’instar du permis de louer, un dispositif visant à encadrer les propriétaires sur les conditions de location de leur bien.

Pour ces raisons, la Municipalité exige de l’Etat un véritable investissement.

Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons permettre à la population d’Aubervilliers de vivre dignement et en toute sécurité.

Mériem Derkaoui
Maire d’Aubervilliers
Vice-Présidente du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis