Contenu

Aubervilliers a enfin obtenu de l’État des moyens supplémentaires pour assurer la sécurité de ses habitant.e.s

Depuis des années, la Municipalité d’Aubervilliers demande que les moyens de la police nationale soient renforcés sur son territoire pour assurer la sécurité des habitant.e.s. L’État a enfin entendu cet appel !

Je me félicite de la décision du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner d’inscrire la Villette et Quatre-Chemins au nombre des « quartiers de reconquête républicaine ». Dans ces quartiers, l’État reconnaît que la situation s’est dégradée : il était urgent d’intervenir !

Il était temps de renforcer l’action quotidienne des équipes du Commissariat et celle de la police municipale. La Municipalité continuera à développer sa politique de prévention et de déploiement des caméras de vidéo-protection. Il est important de faire de l’espace public un espace commun agréable à vivre.

L’action de notre ville doit être davantage soutenue par l’État. La décision du ministre contribuera à atténuer le déficit de moyens policiers dont souffre notre ville. Mais dans ce domaine, comme dans d’autres, des efforts conséquents de l’Etat doivent être consentis pour une ville en plein développement comme Aubervilliers !

Le droit de vivre en toute tranquillité doit être garanti à toutes et tous, et pas uniquement dans les quartiers riches. Il implique une police à l’écoute des habitant.e.s, une police de proximité.

Après ce premier pas, il reste une nouvelle marche à franchir : celle de l’égalité réelle.