Contenu

12e édition d’Aubercail

Du 16 au 19 mai 2018, le festival des mots dits propose une programmation riche et variée.

Riche d’une programmation francophone ouverte sur le monde et sur ses musiques, Aubercail fête ses douze années d’existence.

Au programme :

Mercredi 16 mai - 20 h

  • André Minvielle
    Chanteur, batteur, scatteur, rappeur, rime-ailleurs qui bouscule les mots et les conventions, André Minvielle nous vient de Gascogne où il pratique, outre le chant gascon, un art nouveau nommé " Vocalchimie ", qu’il a expérimenté avec ses compères de la Compagnie Lubat de Gasconha.


  • Du Bartàs
    Leur musique donne vie au "continent Méditerranée", lorgnant jusqu’au Sahara où souffle un vent d’Afrique teinté de blues. Le choeur puissant de cinq voix alterne avec des prises de parole intimes et colorées, au rythme de percussions mariées au timbre chaleureux du cuatro, du oud, de l’accordéon et du violon alto oriental.


Jeudi 17 mai - 20 h

  • Sôliz
    Sôliz chante comme elle déambule, à la fois ancrée et légère, dans une urbanité où tout est possible, pourvu qu’on pose un regard juste sur les choses.


  • Yvan Dautin
    Yvan Dautin passe de la fantaisie à la gravité avec le talent d’un clown blanc suspendu à un arc-en-ciel. Face à un système qui exhorte à dépenser, lui se contente de penser et de s’émouvoir ; des émotions en partage, en cadeaux.


  • Wally (Projet Derli)
    Avec le Projet Derli, Wally revient nous voir entouré de ses musiciens pour des chansons longues ! Il laisse ici de côté la fulgurance de ses chansons courtes pour livrer une partie de son intimité et dévoiler la face cachée de son clown.


Vendredi 18 mai - 20 h

  • C gens là
    Voici un trio d’étonnants voyageurs pour qui les mots se chuchotent et se crient, à l’image des émotions qui nous traversent. Leur musique est une braise qui rassemble, grâce à laquelle on fraternise en libérant nos danses les plus enfouies.


  • La Rue Ketanou
    Quand on commence à chanter sur l’asphalte, éclairé par le soleil ou les lampadaires, on conserve ordinairement ce goût pour la proximité et la fête, pour la communion sans chichis avec le public. La Rue Kétanou est sans doute un des groupes qui incarnent le mieux cette notion de partage et d’énergie pure.


Samedi 19 mai - 20 h

  • Leïla Ssina
    Entourée de ses trois musiciens complices (Edouard Coquard à la batterie, Jalil Kherbachy à la basse et Nicolas Mary aux claviers) qui posent le cadre mouvant de cet univers de travers, Leïla Ssina joue franc jeu avec une énergie brute et magnétique.


  • Grèn Sémé
    Entre poésie rock, pulsations dub et rythmes ternaires, Grèn Sémé invente une chanson totalement inédite où le créole et le maloya de La Réunion donnent rendez-vous à Brel, Bashung et Noir Désir.


  • Pat Kalla
    Pat Kalla revient à Aubercail, cette fois avec le super Mojo, groupe endiablé qui vogue sur un océan afro-beat sur lequel les mots du conteur glissent avec délice.

FESTIVAL AUBERCAIL

Du 16 au 19 mai
L’Embarcadère
5 rue Firmin Gémier
Tarif plein : 15 € ; tarif réduit : 10 €
Tarif RSA : 5 € (sur présentation d’un justificatif en cours de validité)
Pass festival 2 jours (au choix à indiquer au premier concert)
Plein tarif : 20 €, tarif réduit : 15 €
Infos et réservations : 09.66.90.75.95
Programmation sur www.aubercail.fr